Le marché mondial de la data au 1er semestre 2022, que s’est-il passé ?

Publié le : 25/10/2022

Le marché de la data en 2022 - Défis et tendances actuelles


Aujourd’hui, maîtriser les données n’est plus du seul domaine des spécialistes IT. Toutes les organisations doivent intégrer une stratégie data marketing pour atteindre leurs objectifs de croissance. En effet, les informations récoltées et analysées permettent de fidéliser les clients, en acquérir de nouveaux, rentabiliser les actions, apporter plus de valeur ajoutée à travers son offre, …

Les datas deviennent une véritable ressource dans la prise de décision. Cela est vrai en 2022, et ça le sera d’autant plus dans les années à venir.

Alors comment se porte le marché mondial de la data en 2022 ?

Sommaire : 

  • Les chiffres du marché de la data 2022
  • Les challenges de la data en 2022
  • Les tendances du big data b2b


Les chiffres du marché de la data en 2022


Afin de comprendre l’évolution du marché de la data en 2022, il faut d’abord étudier les chiffres. À cette fin, nous avons repris les informations relayées par une étude d’IDC

 

Pour l’année 2021, les données représentaient 215,7 milliards de dollars de dépenses mondiales, soit une augmentation de 10,1 % par rapport à 2020. 

Parmi les plus secteurs utilisant le plus la data, on retrouve la banque, la fabrication de composants et les services professionnels, qui représentent un tiers de toutes les dépenses en big data. Mais sur l’année 2021, c’est l'industrie des télécommunications qui connaît la croissance la plus rapide. 

 

Pour ce qui est du secteur géographique, ce sont les États-Unis qui génèrent le plus gros chiffre d’affaires data avec 110 milliards de dollars de dépenses, suivis par le Japon avec 12,4 milliards, puis par la Chine avec 11,9 milliards de dollars. Côté français, nous sommes un peu à la traîne, puisque le marché de la data marketing est estimé à 2,12 milliards d’euros sur l’année 2020. Avec une croissance prévue à 6% sur le marché, le seuil des 2,5 milliards risquent d’être approché pour l’année 2022. Pour preuve à cette heure, des très bons résultats annoncés par des acteurs comme Sidetrade, Capgemini ou Ellisphere….

 

Enfin, au niveau de l’utilité, ce sont les services qui sont en première position, puisqu’ils génèrent plus de 108 milliards de dollars de dépense. Ici, 85 milliards sont dédiés aux services informatiques et le reste pour les services aux entreprises. 

En deuxième position, on retrouve les logiciels avec 82 milliards de dépenses. C’est d’ailleurs ce segment qui connaît la meilleure progression, avec +15,1 % sur 5 ans. 

 

Cette croissance de la data n’est pas prête de s’arrêter, puisque l’IDC prévoir une progression de 12,8 % d’ici 2025.


Les challenges de la data en 2022


Le stockage des datas 


Base de données b2b, documents comptables, contrats partenaires, performance de l’entreprise, …

Aujourd’hui, la data figure parmi les ressources les plus importantes des organisations. Mais au vu de la masse de données collectées, le stockage devient un enjeu de taille sur le marché de la data marketing BtoB en 2022. 

 

Pour parvenir à stocker toutes les informations disponibles, plusieurs solutions sont envisagées : 

  • La suppression ou l’archivage des données non nécessaires. Cela dépend de chaque secteur d’activité et des normes applicables. Par exemple, en matière de comptabilité, les entreprises doivent conserver les factures pendant 10 ans. 
  • L’optimisation des codes et du stockage : cela peut permettre de réduire la taille de la base de données (mais cette solution a évidemment ses limites). 
  • L’augmentation du nombre de serveurs : si cette option permet de pallier le problème du stockage, le coût reste toutefois à prendre en compte. 
  • Le cloud : des plateformes telles qu’Amazon Web Services, Microsoft Azure, ou Snowflake permettent de stocker les données. 

 

Face à toutes ces propositions, le cloud apparaît comme la meilleure option. Et ce, pour deux raisons : un coût adapté aux besoins (et surtout, beaucoup moins important que l’ajout de nouveaux serveurs), ainsi qu’une possibilité de moduler le volume de stockage. D’ailleurs, en 2022, une étude menée par Gartner prévoit une croissance de 21,7 points pour les services cloud. Et ces derniers ne manquent pas à l’appel. En effet, de nouveaux acteurs apparaissent comme Qlik Forts, Alluxio Data ou Starburst Galaxy. 

 

La cybersécurité 


Corollaire au développement de la data, les cyberattaques se multiplient depuis les dernières années. Avec une activité particulièrement intense avec la pandémie du coronavirus. 

Et pour cause, en 2020, les ransomwares ont explosé de + de 300 %. Hôpitaux, grands groupes, PME, collectivité territoriale, …. Aucune organisation n’est à l’abri. 

 

Pour faire face à ce fléau, les entreprises ont plusieurs solutions : 

  • Communiquer avec les équipes sur les processus mis en place ; 
  • Tenir un référentiel de la data, et le mettre à jour ; 
  • Effectuer un monitoring des infrastructures afin de détecter les attaques rapidement ; 
  • Instaurer des mesures de protection (par exemple, archiver les data sur différents services cloud et/ou serveurs) ; 
  • Contrôler les droits d’accès 


Le recrutement des profils data


Face à l'expansion du marché de la data en 2022, les organisations ont besoin de personnel compétent, capable de traiter, d’analyser ou de qualifier les données afin d’aider les entreprises à prendre les meilleures décisions.

Or, force est de constater que le nombre de personnes qualifiées est encore insuffisant par rapport aux attentes des entreprises. 

Pour attirer les bons profils, les organisations doivent alors proposer des salaires élevés et des conditions de travail avantageuses. 

 

Au-delà du recrutement, il est possible de faire face à cette pénurie de talents grâce à d’autres solutions. Notamment l'externalisation des problématiques data. 


La mise à disposition de la data en temps réel


Seulement 9% des marketeurs considèrent ne pas avoir un accès facile à la data, selon une étude de Chief Marketing Officer Council et de GfK. Et pour cause, collecter les données ne suffit pas pour anticiper les changements et les opportunités de marché. L’enjeu pour les organisations est d’exploiter des datas pertinentes pour une meilleure prise de décision dans les équipes. 

Avoir des informations actionnables en temps réel est un point crucial pour les équipes marketing. Dans le cas où le contrôle des données ne se fait pas en interne, cela devient plus complexe pour diffuser l’information au bon moment.


Les tendances du Big Data B2B


L’essor du data Marketplaces en 2022


Traditionnellement, les entreprises récupèrent leurs données depuis des sources internes, comme une étude des performances globales effectuées au cours de l’année N-1 ou le fichier de prospection b2b. 

 

Mais le marché de la data évolue en 2022, les organisations également. 

Ainsi, les entreprises recherchent de plus en plus d’informations à l’extérieur pour améliorer leur stratégie. En effet, IDC constate que 75 % des organisations font appel à des sources de données extérieures, comme les marketplaces. Ces dernières permettent alors de se constituer une base de données commerciales pour générer des leads b2b ou encore d’obtenir des informations sur le secteur d’activité (et notamment les concurrents). 


Les data au secours de l’analyse de la chaîne d’approvisionnement 

 

La pandémie du coronavirus aura mis en exergue les problématiques encourues par les entreprises. L’une des principales : le manque de visibilité quant à la chaîne d’approvisionnement. 

Là encore, la big data BtoB intervient pour pallier ces insuffisances. L’idée est alors de mieux stocker et d’analyser les informations en provenance des fournisseurs, fabricants et sociétés de transport. Ces données permettent ainsi d’anticiper les crises et de mettre en place des plans d’action le cas échéant. 

 

La data, un des outils de pilotage commercial les plus puissants 

 

Depuis plusieurs années, la data est au centre des stratégies commerciales (ABM Marketing, génération de lead btob, actions de fidélisation client, up sell, cross sell, lutte contre le churn, profiling, personnalisation, …). Et pour 2022, la tendance n’est pas prête de s’arrêter. 

Les spécialistes du marketing utilisent alors toutes sources de données pour mieux comprendre leur cible et ainsi répondre à leurs attentes. 

 

Actions de fidélisation b to b, prospection btob, chaînes d'approvisionnement ou stratégie, quel que soit l’objectif poursuivi, les données permettent d’y répondre. Il est donc logique que le marché de la data poursuive sa croissance en 2022. 

Pour échanger avec notre équipe

Contacter un expert